Calories substituts de repas

Presque la moitié des personnes au régime utilisent des substituts de repas. Ils ont donc beaucoup de succès et c’est tout un marché qui s’est développé autour de ces produits.
Les substituts de repas existent sous forme de poudres, sucrés ou salés, en crème, boissons, barres ou soupes. On trouve notamment des potages déshydratés, des crèmes desserts, des barres hypocaloriques protéinés, des milk-shakes et bien d’autres.

Les substituts de repas comme leur nom l’indique, servent à remplacer un ou deux repas journaliers par une préparation faible en calories. Bien qu’équilibrées, ces poudres ne font pas tout ! Il faut que les autres repas soient aussi corrects car si vous mangez mal et très calorique aux autre repas « normaux », remplacer un repas par un substitut ne va pas faire grand effet.
Il est aussi conseillé de pratiquer une activité sportive, sinon vous allez maigrir mais perdre de la masse musculaire et devenir « molle », en plus de faciliter l’effet yo-yo et la reprise pondérale.

Les personnes qui ont fait des excès à table utilisent parfois les substituts de repas pour compenser ensuite cet excès sous forme de cure de substituts de repas. A noter que si vous faites un régime restrictif à l’aide de ces substituts de repas, n'utilisez pas plus de 2 ou 3 semaines de suite ces produits et veillez à vous réalimenter progressivement dans la phase de stabilisation de votre poids.

Les substituts de repas apportent peu de calories, des protéines mais aussi des vitamines et sels minéraux qui manquent lors des régimes. Il faut avouer qu’ils sont pratiques d'utilisation et peuvent se consommer n'importe où, au bureau ou dans la rue. Cela peut être utile si on doit manger au restaurant pour son travail ou si on est en déplacement.

On reproche aux substituts de repas d’être si peu caloriques qu’ils ne calment pas suffisamment la faim, si bien qu’on a parfois des fringales avant l'heure du repas suivant. De plus, ils ne sont pas aussi nutritifs qu’un vrai repas ; cela reste des produits artificiels…
La diététicienne reprochera aux substituts de repas le fait qu'ils ne vous apprennent pas à vous alimenter sainement, avec de vrais aliments, si bien que quand on reprend l’alimentation d’avant et les mauvaises habitudes associées, on reprend le poids à grande vitesse avec souvent un peu plus de gras (le fameux yo-yo).
Le consommateur reprochera le gout parfois bizarre ou écœurant de certaines préparations. Et le plaisir dans tout ça ?
Pour conclure, vous pouvez prendre des substituts de repas de temps à autre mais pas trop longtemps (2 ou 3 semaines maximum).