Calories dans le Beaufort

100g de Beaufort vous apportent :

Calories : 401 Kcal
27g de protéines
0g de glucides
33g de lipides

Combien de calories dans le Beaufort ?

Le beaufort est un fromage français produit en Savoie et, plus particulièrement, dans la région du Beaufortain, d’où il tire son nom. Il s’agit d’un fromage à pâte pressée cuite élaboré à partir de lait de vache, cru et entier. Le beaufort est riche en protéines et en lipides. Par contre, la majorité de ces lipides sont des acides gras saturés, c’est-à-dire de mauvaises graisses. En excès, elles peuvent être responsables du cholestérol et des accidents cardio-vasculaires. 100g de beaufort apportent 400 kcal. À noter que cette quantité ne tient compte que du beaufort consommé seul. Le total calorique peut très vite explosé si le beaufort sert d’accompagnement à des plats comme le gratin de crozets.

La fabrication du beaufort

Dès que le lait est collecté, il est mis à cailler, c’est-à-dire que de la présure est rajoutée au lait. On obtient alors du lait caillé, qui va subir ce qu’on appelle le décaillage. Le fromager va découper le caillé en petits grains pour commencer à évacuer l’eau. Ces petits grains de caillé sont ensuite mis à chauffer, tout en étant brassés, pour parfaire l’égouttage. Le caillé alors obtenu, débarrassé de son eau, est mis dans une toile de lin et moulé dans un cercle de bois de hêtre. Ainsi emprisonné, le caillé va être pressé pendant 20 heures et retourné plusieurs fois. Après 24 h de repos, intervient l’étape de saumurage, pendant laquelle le fromage est plongé dans de l’eau salée. La dernière étape est l’affinage. Celui-ci peut durer entre 5 et 12 mois. C’est durant cette période que le beaufort va développer tous ses arômes.

Les différents types de beaufort

Il existe 3 variétés de beaufort. Le beaufort d’alpage, comme son nom l’indique, est fabriqué à partir du lait des vaches en pâture dans les alpages. Dès la traite, le lait est travaillé. Le beaufort d’alpage est riche à 45 % de matière grasse et s’affine 5 mois. Le beaufort d’été est réalisé avec le lait des vaches d’alpage qui a été acheminé jusque dans la vallée. L’affinage dure entre 5 et 12 mois. Le beaufort d’été est connu pour sa saveur fruitée. Le beaufort d’hiver, quant à lui, est produit à partir du lait des vaches, rentrées à l’étable après l’été. C’est ce type de beaufort qui est le plus utilisé pour les fondues savoyardes.

Le beaufort pour le régime

Riche en matière grasse, le beaufort n’apparaît pas comme un fromage à mettre dans l’assiette pendant un régime. Pourtant, le beaufort a des valeurs nutritionnelles non négligeables, surtout en ce qui concerne le calcium. Consommer 60g de beaufort comblerait les 2/3 des apports journaliers recommandés en calcium. Malgré tout, il ne faut pas en abuser car, en plus d’être un fromage gras, il est fortement dosé en sel. Or, manger trop salé est mauvais pour la santé.