Calories dans l'écrevisse

100g d'écrevisse vous apportent :

Calories : 75 Kcal
15g de protéines
2g de glucides
1g de lipides

Combien de calories dans une écrevisse ?

L’écrevisse est un crustacé d’eau douce que l’on trouve dans quelques rivières françaises. Les spécimens les plus courants sont les écrevisses à pattes rouges et celles à pattes blanches. A noter que toutes les deux sont des espèces autochtones contrairement aux écrevisses américaines, qui, elles, ont été introduites en France et en Europe. Quoi qu’il en soit, l’écrevisse est un mets très prisé par les fins gourmets. D’ailleurs, il serait dommage de s’en priver car elle est une source importante de protéines et n’apporte quasiment pas de lipides. Au final, 100 g d’écrevisses crues représentent 75 kcal.

Choisir et cuisiner l’écrevisse

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir pêcher l’écrevisse, achetez-la vivante. Et, pour savoir si elle est de première fraîcheur, fiez-vous à sa queue et à son corps. Ainsi, une écrevisse pêchée récemment devrait replier sa queue dès qu’elle est saisie. L’abdomen et les pinces doivent également rester fermes. S’ils pendent, c’est que l’écrevisse n’est plus toute fraîche. Avant de la cuisiner, il est conseillé de la faire dégorger quelques heures dans de l’eau puis d’enlever l’intestin grêle. Car, si celui-ci est encore plein de nourriture, il risque d’apporter un goût désagréable en bouche. Ensuite, vous n’avez plus qu’à les faire cuire dans un court-bouillon pendant une quinzaine de minutes. Vous n’aurez plus qu’à servir les écrevisses bien chaudes ou, au contraire, attendre qu’elles refroidissent pour les servir en entrée froide.

L’écrevisse, une espèce menacée

Comme de nombreuses espèces, l’écrevisse est menacée d’extinction. Et ce, pour plusieurs raisons. La première résulte directement de la pollution des cours d’eaux. Car, les écrevisses apprécient tout particulièrement les eaux propres. Or, avec une pollution de plus en plus importante des rivières, elles voient leur habitat naturel se dégrader. Cela explique donc une migration des espèces, dans le meilleur des cas, mais aussi une réduction drastique du nombre de spécimens. La seconde raison d’une possible extinction est la maladie. Cette dernière est appelée peste des écrevisses et fait des ravages au sein des espèces autochtones. Et ce, depuis le 19e siècle, date à laquelle un champignon américain a été introduit en Europe. D’ailleurs, pour faire face à cette hécatombe, une nouvelle espèce d’écrevisses a été introduite. Il s’agit des écrevisses américaines. Mais, il s’agit également de la troisième raison de la disparition des écrevisses. Certes, elles sont plus résistantes à la maladie, mais elles tendent tellement à remplacer les espèces locales que l’on parle d’espèces invasives.

L’écrevisse pour le régime

Même si l’écrevisse n’est pas un crustacé consommé très souvent, du fait de sa rareté, il serait pourtant recommandé pour le régime. Car, sa richesse en protéines et son faible nombre de calories sont deux points positifs pour la ligne. Mais attention, à l’accompagnement. Si elle est accompagnée d’une sauce Nantua, limitez-vous à quelques cuillères et ne saucez pas votre plat. Même chose si elle est servie froide. Évitez de l’associez à de la mayonnaise, trop riche en matière grasse.