Calories dans l'irish coffee

Un mug d'Irish coffee vous apporte :

Calories : 205 Kcal
1g de protéines
5g de glucides
11g de lipides

Calories dans l'Irish coffee

L’Irish coffee est fait à partir de la crème chantilly, de café assez fort et bien chaud, de sucre, du whisky irlandais, et d'un peu de cacao non sucré. C’est une boisson assez calorique à cause de l'alcool qui rappelons le apporte 7 Kcal par gramme, soit presque autant que du lipide ! L’Irish coffee apporte en moyenne 72 kcal aux 100g mais un mug (tasse) compte aussi plus de 12g d'alcool, ce qui explique l'explosion des calories au final. Cette boisson est traditionnellement servie au verre avec de la crème qui au passage le refroidit et lui donne sa douceur. Mais il y a plusieurs façons de déguster l’Irish Coffee ; à chacun sa préférence. A noter qu’il est à consommer avec modération car le café est néfaste pour la santé si on en boit trop, comme l'alcool d'ailleurs.

Un peu d'histoire !

L’irish coffee est un café irlandais. C’est un certain Joseph Sheridan qui l’a créé vers la fin des années 1930, à Foynes en Irlande. En 1952, il a été recréé par Jack Koeppler, propriétaire du café Buena Vista à San Francisco. Ce cocktail qui réunit le café, le digestif et le dessert dans un même verre est devenu l’embléme de l'Irlande. Généralement, On le déguste pour la Saint Patrick le 17 mars.

De la modération !

Comme le café est l’ingrédient de base de l’Irish coffee, c’est donc une boisson énergisante et stimulante. L’irish coffee contient également de la crème chantilly, du sucre et du whisky. La crème chantilly est généralement à base de lait. Quant au whisky, il est bon pour les artères et le cœur, mais il ne faut pas en abuser. L’irish coffee ne favorise pas la prise de poids si sa consommation est modérée. Préférez un petit verre à un gros mug. D’après une étude, le café réduit le risque d’obésité mais l'alcool est riche en calories vides. Bref, en cas de régime, un café sans sucre ou avec édulcorants est plus adéquate.

Les variantes de l’Irish coffee

Face au succès de l’Irish coffee, de nombreuses variantes de recettes ont vu le jour. Ainsi, les Irlandais, parallèlement au traditionnel Irish coffee, ont développé le Bailey’s coffee. Dans cette recette, le whisky est remplacé par du Bailey’s, un alcool plus doux et plus crémeux qui se marie à la perfection avec le café et la crème fouettée. Au final, la recette de l’Irish coffee se décline dans toutes les nationalités. Pour cela, il suffit de remplacer le whisky irlandais par l’alcool national. Ainsi, en France, on le remplace par du cognac, de l’armagnac ou du calvados. En Russie, il suffit de le remplacer par de la vodka. Pour encore plus d’exotisme, si vous remplacer le whisky par du rhum, vous obtiendrez un Caribbean coffee. Bref, que de déclinaisons à essayer mais avec modération !