Calories dans l'omelette norvégienne

100g d'omelette norvégienne vous apportent :

Calories : 268 Kcal
4,4g de protéines
41,2g de glucides
11,3g de lipides

Combien de calories dans l’omelette norvégienne ?

L’omelette norvégienne est un dessert. Mais pas n’importe lequel. Un dessert chaud et glacé à la fois. Son cœur est à base de crème glacée. Celle-ci est ensuite recouverte d’un biscuit et d’une meringue, montée à partir de blancs d’œufs. Le tout est ensuite cuit au four ou flambé à l’alcool. En termes de nutrition, ce sont les glucides qui prédominent. Ils sont essentiellement apportés par le sucre ajouté à la recette et par la farine de blé du biscuit. Les lipides, quant à eux, proviennent principalement de la crème glacée. L’omelette norvégienne apporte également quelques grammes de protéines. Et ce, en raison de l’utilisation de blancs d’œufs. Une part d’omelette norvégienne, d’environ 60 g, apporte 155 kcal.

Omelette norvégienne et sciences

La recette de l’omelette norvégienne aurait été mise au point au 19e siècle, lors de l’exposition universelle de Paris de 1867. C’est Balzac, le chef cuisinier du palace « Grand Hôtel », qui en serait à l’origine. Comme son établissement accueillait une délégation de scientifiques, il eut l’idée de leur concocter un dessert spécial, sur le thème de la science. Pour cela, il reprit les idées d’un physicien américain, Rumford. Celui-ci, au début du 19e siècle, avait prouvé que les œufs blancs battus n’étaient pas conducteurs de chaleur. C’est ainsi qu’il eut l’idée de placer de la crème glacée à l’intérieur d’une meringue. Ainsi protégée, la glace ne fond pas à la cuisson et la meringue se colore légèrement. L’omelette norvégienne était née.

Pourquoi le nom d’omelette norvégienne ?

Comme dit précédemment, ce dessert chaud-froid a été inventé en France. Donc, contrairement à ce que son nom suggère, l’omelette norvégienne n’est pas originaire de Norvège. Alors pourquoi cette appellation ? Tout simplement à cause d’une erreur de géographie de la part du chef Balzac. Car, toujours en hommage à Rumford, il voulut nommer son dessert en fonction du pays du physicien. Celui-ci vivait en Bavière, en Allemagne, mais Balzac se trompa en pensant que c’était en Norvège. C’est sur cette erreur que se base l’histoire de l’omelette norvégienne.

L’omelette norvégienne pour le régime

Dans le cadre d’un régime amaigrissant, les desserts sont à choisir avec soin car tous ne conviennent pas. L’omelette norvégienne fait partie de ceux qu’il est préférable d’éviter. D’autant plus qu’elle rime, le plus souvent, avec repas de fêtes, qui sont déjà bien copieux. Elle risque donc de vous apporter encore plus de calories. Mieux vaut lui préférer un sorbet. Ce dernier, totalement dépourvu de lipides, ne devrait vous apporter que 80 calories pour 2 boules. Cela suffit déjà à diviser le nombre de calories par 2. Pensez également aux fruits, sous forme de tarte ou en salade. Ce type de dessert vous apportera une note de fraîcheur et de légèreté, ce qui est toujours agréable en fin de repas.