Calories dans la pâte feuilletée

100g de pâte feuilletée vous apportent :

Calories : 383 Kcal
5,8g de protéines
36g de glucides
24g de lipides

Combien de calories dans la pâte feuilletée ?

La pâte feuilletée s’obtient en mélangeant de la farine, du beurre et de l’eau. Elle peut autant être utilisée en pâtisserie, pour la confection de galettes des rois ou de mille-feuilles, qu’en boulangerie pour les fameuses viennoiseries. Mais ce n’est pas tout puisqu’elle peut également servir à confectionner des charcuteries dites pâtissières comme les bouchées à la reine, par exemple. Bref, la pâte feuilletée est présente dans de nombreux aliments et pourtant, il s’agit de la deuxième pâte la plus calorique, après la pâte sablée. Comme elle ne contient pas de sucre, la pâte feuilletée est moins riche en glucides que la sablée, mais ses teneurs en protéines et en lipides sont quasiment les mêmes. Au final, 100 g de pâte feuilletée apportent plus de 380 kcal.

Histoire de la pâte feuilletée

Les origines de la pâte feuilletée restent assez floues. Selon certains, c’est dans le bassin méditerranéen qu’elle aurait vu le jour. Les Grecs et les Arabes confectionnaient des pâtisseries feuilletées en ajoutant de l’huile, comme corps gras, sur chaque feuille de pâte. Puis, avec les Croisades, la recette se serait diffusée partout en Europe avant d’être remise au goût du jour par Antonin Carême, au 18e siècle, et la technique du feuilletage à 5 tours. Pour d’autres, l’origine géographique de la pâte feuilletée reste inconnue et serait seulement le résultat de l’erreur d’un boulanger. Celui-ci, par inadvertance, aurait renversé de la matière grasse sur sa préparation de pâte brisée. Pour ne pas gâcher sa pâte, il aurait alors tenté d’incorporer le corps gras en roulant la pâte et en la pliant plusieurs fois pour être sûr que tout serait absorbé.

Quelle pâte feuilletée choisir ?

Réaliser une pâte feuilletée demande une certaine technique, il peut alors être plus pratique de l’acheter toute prête. Mais, toutes ne se valent pas. On distingue 2 grands types de pâtes feuilletées. Les premières sont celles à base de matières grasses végétales. Cela signifie qu’elles ne contiennent qu’un mélange d’huile de colza et de palme mais pas de beurre. Elles s’opposent donc aux pâtes feuilletées faites avec du beurre, matière grasse d’origine animale. Pour les reconnaître, c’est très simple puisqu’elles portent l’appellation « pur beurre ». En termes de goût et de texture, la pâte feuilletée au beurre est réputée pour être plus savoureuse et croustillante.

La pâte feuilletée pour le régime

Même si la pâte feuilletée n’est pas la plus calorique des pâtes de base en pâtisserie, elle n’en reste pas moins un aliment très calorique. Sa consommation pendant un régime n’est donc pas conseillée. Elle est certes moins sucrée que la pâte sablée mais elle apporte néanmoins une bonne quantité de glucides et de lipides, deux nutriments qui, en excès, sont à l’origine des calories et des kilos superflus. Mieux vaut éviter autant que possible de réaliser des tartes ou des quiches à base de pâte feuilletée et oublier pendant quelque temps les viennoiseries.