Calories dans les Quetsches

100g de Quetsches vous apportent :

Calories : 57 Kcal
1g de protéines
13g de glucides
0g de lipides

Combien de calories dans les Quetsches ?

La quetsche est une variété de prune également appelée prune de Damas. Mais, contrairement à son nom, elle est principalement cultivée dans l’Est de la France, en Alsace et en Lorraine, ainsi qu’en Allemagne et en Suisse. De forme oblongue, elle se caractérise par une peau bleue violette et une chair jaune-orangée très sucrée. En termes de nutrition, la quetsche est un fruit qui apporte une quantité raisonnable de sucres, 13 g pour 100 g. Ainsi, 100 g de quetsches, environ 3 fruits, apportent moins de 60 calories. Soit un tout petit peu plus que la prune (56 kcal/100 g) et un peu moins que la mirabelle (58 kcal/100 g)..

Comment choisir et conserver la quetsche ?

La saison des quetsches court de la mi-août au mois d’octobre. Pour choisir le meilleur produit, il ne faut pas hésiter à tâter le fruit. Sous les doigts, si la quetsche est très ferme, c’est qu’elle n’est pas assez mûre. Vous pouvez également vous fier au petit voile blanchâtre qui recouvre sa peau. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un résidu d’éventuels traitements mais de pruine, une substance naturellement produite par la prune pour se protéger de la chaleur. Souvent, c’est un gage de maturité. Côté conservation, la quetsche peut se garder 2 à 3 jours à température ambiante. Si vous les placez au réfrigérateur, vous prolongez leur durée de vie. Mais, pour ne pas qu’elles perdent tout leur goût, pensez à les sortir plusieurs minutes avant de les consommer. Il est également tout à fait possible de les congeler, dénoyautées ou non, pour toujours en avoir sous la main et confectionner des tartes.

Les atouts de la quetsche

Mine de rien, la quetsche regorge de bienfaits pour l’organisme. Sa peau, par exemple, est riche en caroténoïdes, des antioxydants qui aident à lutter contre le vieillissement des cellules. La quetsche est également une bonne source de vitamines, minéraux (fer, potassium, magnésium) et de fibres. Ces dernières jouent un rôle important dans les intestins, en facilitant le transit. L’un de ses sucres, le sorbitol, va même jusqu’à stimuler la vésicule biliaire. Le saviez-vous : le nom « quetsche » vient de l’allemand « Zwetschge » Au Canada, elle est appelée « prune bleue » et, en Suisse, « pruneau ».

La quetsche pour le régime

Avec une valeur énergétique modérée, la quetsche convient parfaitement pour le régime. Néanmoins, pour profiter pleinement de son faible apport calorique ainsi que de toutes ses vitamines et minéraux, mieux vaut la consommer fraîche et nature. Car, en tarte ou en eau-de-vie, le profil nutritionnel de la quetsche change radicalement. Pour varier les plaisirs, n’hésitez pas à alterner avec les autres variétés de prunes comme la Reine-claude ou les mirabelles.