Calories dans les Rillettes d’oie

100g de Rillettes d’oie vous apportent :

Calories : 401 Kcal
15g de protéines
0,4g de glucides
38g de lipides

Combien de calories dans les Rillettes d’oie ?

L’oie est un palmipède qui est surtout élevé pour la fabrication de foies gras. Mais, l’oie peut également être consommée entière, comme un poulet rôti, ou préparée sous forme de rillettes. Il s’agit alors de filaments de viandes d’oie cuits dans la graisse du palmipède. Les rillettes d’oie peuvent autant se déguster à l’apéritif, sur des toasts, qu’en entrée, voire dans un sandwich. Mais gare au total calorique. Car 100 g de rillettes d’oie apportent plus de 400 calories, presque autant que les traditionnelles rillettes de porc. L’apport en protéines n’est pas négligeable mais la forte teneur en lipides ternit le tableau, avec 38 g pour 100 g. A noter que ces lipides sont constitués à 30 % d’acides gras saturés et à 70 % d’acides gras insaturés. Si ces derniers sont considérés comme meilleurs pour la santé, les rillettes d’oie ont l’avantage d’apporter les 2 types d’acides gras, tous nécessaires à l’organisme.

Choisir les rillettes d’oie

Avant toute chose, il faut savoir que les rillettes d’oie ne contiennent très rarement que de la viande d’oie. Ainsi, dans la plupart des rillettes d’oie commercialisées on trouve de la viande de porc. A vous d’être prudent et de choisir les pots de rillettes qui contiennent le plus d’oie. Idéalement, mieux vaudrait choisir des rillettes d’oie faites avec des palmipèdes issus d’élevages fermiers et labellisés mais également nourris sans OGM. Le risque, c’est que ces rillettes d’oie soient plus chères mais elles vous assureront une meilleure qualité et un meilleur respect de l’animal que dans les élevages dits « en batterie ». Enfin, pour limiter l’apport en graisses, il faudrait plutôt privilégier les oies nourries à l’herbe plutôt qu’aux grains. Car, selon leur régime alimentaire, elles font plus ou moins de gras.

Le saviez-vous ?

L’oie aurait été domestiquée il y a 5 000 ans. A l’époque, elle était très prisée autant pour sa chair que pour ses plumes qui servaient à la confection de duvets et de plumes pour les scribes. Mais, avec le temps, l’oie a été détrônée par le poulet et la dinde. D’ailleurs, jusqu’au 16e siècle, c’est l’oie qui était cuisinée pour les fêtes de Noël. Aujourd’hui, l’oie est surtout réputée pour le foie gras et surpasse même en qualité celui du canard.

Les rillettes d’oie pour le régime

Comme toutes les spécialités charcutières, les rillettes d’oie ne sont pas conseillées pour le régime. Leur richesse en lipides est trop importante pour qu’elles soient consommées sans problèmes. Certes, la graisse d’oie est dite de bonne qualité, meilleure même que le beurre mais, en excès, elle risque d’apporter trop de calories. Or, pendant un régime, c’est justement l’apport calorique qu’il faut apprendre à maîtriser pour qu’il corresponde le plus justement possible aux besoins de l’organisme. Donc, à moins d’avoir une activité professionnelle et sportive très physiques, mieux vaut éviter les rillettes d’oie sous peine de ne pas réussir à les éliminer.