Calories dans le Ris de veau

100g de Ris de veau vous apportent :

Calories : 116 Kcal
20g de protéines
0g de glucides
4g de lipides

Combien de calories dans le Ris de veau ?

Le ris de veau, également appelé thymus, est une glande qui se situe dans l’arrière-gorge des jeunes bovins et qui disparaît avec la croissance. Le ris de veau est un abat qui se compose de 2 parties : une allongée, qui est la gorge, et une ronde, dite la noix. C’est d’ailleurs cette dernière qui est la plus convoitée par les fins gourmets. Et il serait dommage de s’en priver. Car, comme de nombreux autres abats, le ris de veau reste relativement peu calorique. Tout simplement parce qu’il contient peu de lipides. Par contre, avec 20 g de protéines pour 100 g, le ris de veau est une source non négligeable de protéines. Au final, 100 g de ris de veau apportent un peu plus de 110 kcal.

Comment choisir le ris de veau ?

Même s’il est vendu toute l’année, le ris de veau n’est pas un mets qui se trouve facilement dans le commerce. Mieux vaut le commander auprès d’un artisan charcutier, boucher, voire tripier. Pour choisir un ris de veau de qualité, voici quelques conseils. Tout d’abord, porter une attention particulière à l’origine de la viande. Si le ris vient d’un veau élevé sous la mère, l’abat n’en sera que plus fondant et délicat en bouche. Ensuite, visuellement, choisissez des ris de veau d’aspect brillant et d’une belle couleur rosée. Si vous voyez des traces de sang ou trouvez les ris un peu flasques, passez votre chemin. A noter qu’après achat, le ris de veau ne se conserve que 24 h au réfrigérateur.

Comment cuisiner le ris de veau ?

Cuisiner le ris de veau est assez facile et rapide. Car, selon la taille des morceaux, entre 5 et 15 minutes de cuisson seront suffisantes. Les ris de veau peuvent se cuisiner autant à la poêle, qu’au four. Mais, l’inconvénient des ris de veau, c’est la longue préparation qu’ils nécessitent avant de pouvoir les cuire. Il faut, entre autres, les faire dégorger et blanchir. Bref, un travail fastidieux qui peut décourager plus d’un cuisinier amateur. La solution reste alors de les déguster uniquement au restaurant. Car même si c’est un abat, le ris de veau est un mets particulièrement prisé, cher, et remis au goût du jour par les plus grands chefs.

Le ris de veau pour le régime

Comme de nombreux abats, le ris de veau est peu consommé. Et pourtant, ses valeurs nutritionnelles en font un aliment diététique par excellence. Sa richesse en protéines et sa faible teneur en lipides sont deux atouts majeurs. Mais, là où ça se complique, c’est dans la façon dont le ris de veau est cuisiné et servi. Car, le plus souvent, il est mis à sauter dans du beurre ou nappé d’une sauce crémeuse. C’est par exemple le cas dans les bouchées à la reine. Ainsi, le total calorique explose. Prudence donc à ne pas en abuser. Cette précaution est également vraie pour les personnes sujettes à la goutte car le ris de veau est très riche en purines.