Calories dans le sucre en poudre

100g de sucre en poudre vous apporte :

Calories : 400 Kcal
0g de protéines
100g de glucides
0g de lipides

Le nombre de calories dans le sucre en poudre

Le sucre en poudre, autrement appelé « sucre de table » est composé presque exclusivement de glucides, il comporte donc 100 grammes de glucides pour 100 g de poudre. 1 gramme de glucide produisant 4 kcal, consommer 100 grammes de sucre de table équivaut à ingurgiter 400 kcal. Le sucre de table est composé d'un glucide appelé saccharose formé à partir d'une molécule de fructose et une molécule de glucose. Son pouvoir sucrant est moyen. En réalité, il sert même de référence pour juger le pouvoir sucrant de tous les autres types de glucides.

La fabrication du sucre en poudre

Le sucre de table peut être extrait de deux plantes dont la teneur en sucre est élevée : la canne à sucre ou la betterave. Elles sont tout d'abord récoltées et leur teneur en sucre est estimée afin de prévoir la quantité qui pourra être produite. Commence alors le procédé industriel pour produire le sucre de table. On broie les plantes et on les presse afin d'en tirer le plus de jus possible. Ce jus est versé dans de l'eau chaude puis on y introduit du lait de chaux et on apporte un surplus de dioxyde de carbone au mélange. Cette méthode permet de faire précipiter les impuretés qui sont présentes dans le jus. Il suffit alors de filtrer le liquide pour récupérer un jus très pur. Mais ce n'est pas fini car le lait de chaux introduit à l'étape précédente est responsable de la calcification du jus, il faut donc éliminer les ions calcium par le passage à travers des résines d'échange d'ions.
Enfin, le liquide est chauffé à 80 degrés de façon à pousser l'eau vers l'évaporation tout en évitant l'ébullition. Une fois toute l'eau évacuée, on obtient le sucre. Ne reste plus qu'à utiliser ce sucre brut pour produire du sucre blanc en le décolorant.

Le sucre et la ligne !

Tout le monde le sait, le sucre en poudre n'est pas l'ami de la ligne. C'est logique, c'est un produit contenant des glucides purs et qui sont donc caloriques. De plus, l'index glycémique du sucre de table est très élevé, ce qui implique une mise en réserve rapide sous forme de graisse et potentiellement des risques de diabète à long terme.
Mais ce qu'il faut savoir, c'est que finalement, on ne consomme que peu de sucre de table tel quel. Il est utilisé pour agrémenter certaines boissons comme le thé ou le café, bien qu'il soit possible de s'en passer. Mais à moins d'abuser de ces boissons, cela ne représente que 5 grammes de sucre, un carré de sucre de table. Il faut en revanche se méfier de la présence de sucre dans tout ce qui est préparations industrielles, pâtisseries et sodas. En effet, dans ce type d'aliments et de boissons la quantité de sucre en poudre peut être très élevée. Et c'est donc là qu'est le danger surtout, dans les sucres cachés. Il faut donc apprendre à lire les étiquettes pour ne pas tomber dans le piège.

Un sucre pour les sportifs ?

L'utilisation de sucre de table ne se justifie pas vraiment pour le sportif. Durant la journée, cet aliment n'aura pas d’intérêt et, durant l’entraînement, là où ce sucre à fort index glycémique pourrait être utile, son utilisation risque d'apporter des désagréments intestinaux ou un écœurement à cause de son goût trop puissant. On lui préférera l'utilisation de dextrose ou de maltodextrine.