Calories dans le vin rosé

100ml de vin rosé vous apporte :

Calories : 70 Kcal
0,2g de protéines
1,5g de glucides
0g de lipides

Combien de calories dans le vin rosé ?

Le vin rosé, à l'instar des vins rouges et blancs secs, ne contient que très peu de nutriments. Pas de protéines, pas de lipides et peu de glucides. Pourtant, le vin rosé contient tout de même un certain nombre de calories. Environ 70kcal pour 100 millilitres. Mais ces calories proviennent en majorité de la teneur du vin en alcool. A peu près 12g pour 100ml. De plus, ce ne sont pas des calories équivalentes à celles d'autres aliments ou boisson car l'alcool n'est pas utile à l'organisme. Il ne va pas le stocker ou s'en servir pour créer de l'énergie, il va seulement l'éliminer.

Un peu d'histoire

Le vin rosé tire son nom de sa robe qui peut aller d'un rose très clair à un rose presque rouge, beaucoup plus intense. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les vins rosés ne sont pas le mélange de vins rouges et de vins blancs. Ils sont en réalité issus de la fermentation du moût de raisins noirs à jus blanc. Cette technique de vinification est utilisée depuis le 3ème millénaire avant Jésus Christ et pourrait bien être le premier vin à avoir été fabriqué. C'est dans l'Antiquité que l'on en retrouve la trace la plus nette puisque certaines représentations de l'époque en montre l'élaboration.
Pourtant, le vin rosé subit la mauvaise réputation d'être un vin de second plan, en dessous des qualités d'un vin rouge ou blanc. On le boit plutôt frais, en apéritif ou pour un dessert mais rarement pour un grand repas. Ce type de vin souffre sans doute du manque de soin que leur réservent les viticulteurs et de la difficultés qu'ont ceux-ci à lui conserver une couleur et des saveurs égales sur plusieurs années.

Le vin rosé pour le régime

Le vin contenant de l'alcool, ce n'est pas vraiment une boisson conseillée lorsque l'on est au régime ou que l'on veut avoir une saine hygiène de vie. L'alcool a des répercussions négatives sur l'organisme et peut même favoriser la prise de gras. Ce n'est donc pas un allié minceur, loin de là. Le mieux est d'éviter d'en boire et de ne réserver sa consommation qu'à de rares occasions et en quantité modérée.

Le vin rosé pour le sportif ?

Le vin ne fait pas partie des aliments intéressants pour le sportif. Au contraire, sa consommation risque de réduire les performances à cause de l'hypoglycémie qu'il engendre et la réduction de la récupération que le corps risque de subir. De plus, c'est une boisson qui n'apporte pas de nutriments nécessaires à l'organisme et on peut donc allègrement se dispenser de sa consommation. On peut toutefois boire un verre de vin de temps à autre dans un cadre festif ou de dégustation mais il faut éviter de le faire autour d'un entraînement sous peine de saboter la séance elle-même ou la récupération physique qui prend place par la suite.