Calories dans le Cointreau

100 ml de Cointreau vous apportent :

Calories : 321 Kcal
0g de protéines
25g de glucides
0g de lipides

Combien de calories dans le Cointreau ?

Le cointreau est une liqueur élaborée à partir d’oranges douces et amères. Celles-ci sont mises à macérer dans de l’alcool pur auquel est ajouté du sirop de sucre et de l’eau distillée. Finalement, le cointreau titre à 40 % d’alcool. Ainsi, côté recette, il se rapproche beaucoup du curaçao. Car, comme lui, il est réalisé avec des oranges amères du Brésil, de la variété « citrus bigaradia » et ils ont le même degré d’alcool. Côté service, ils sont également semblables car le cointreau est surtout utilisé pour confectionner des cocktails. Cet alcool contient 25 g de sucre pour 100 ml et transporte 40 g d'alcool. En tout, cela représente environ 320 kcal.

Origines du Cointreau

L’histoire du Cointreau est intimement liée à celle de la famille du même nom. Car, dès 1849, la famille Cointreau possédait une distillerie à Angers. Elle produisait le guignolet, une liqueur à base de cerises. Mais, ce n’est qu’en 1875 que le cointreau vit le jour. C’est en développant un nouveau procédé de distillation qu’Edouard Cointreau élabora une nouvelle liqueur, dite triple sec. Le conditionnement dans des bouteilles carrées acheva de parfaire la renommée de cet alcool. L’apogée fut atteinte quelques années plus tard avec la sortie du 1e film publicitaire pour le cointreau, réalisé par les frères Lumières. Depuis, le Cointreau jouit toujours d’une grande réputation autant dans l’Hexagone qu’à l’international. D’ailleurs, près de 90 % de la production est destinée à l’export.

Le Cointreau pour le régime

Comme tous les alcools, le cointreau est à éviter pendant un régime. En effet, consommer de l’alcool, même si on n’en a pas l’impression, c’est ingurgiter des calories superflues puisque 1 g d’alcool équivaut à 7 calories. Et, dans le cas du cointreau, c’est d’autant plus problématique qu’il est sucré et souvent associé à d’autres boissons, alcoolisées ou non, qui elles aussi peuvent rajouter des calories. Rappelez-vous également que, dès que l’alcool est dans votre sang, tout votre organisme est mobilisé pour l’évacuer. Mais, pendant ce temps, il ne déstocke pas de graisses. A la longue, cela peut conduire à une surcharge pondérale. Mieux vaut donc s’abstenir et privilégier les cocktails sans alcools.

Le saviez-vous ?

A côté du cointreau traditionnel, il existe le cointreau gastronomie. Celui-ci est plus alcoolisé que la liqueur d’origine puisqu’il titre à 60 % d’alcool. Par contre, il est exclusivement réservé aux professionnels de la restauration. Ils s’en servent pour leurs recettes, comme la sauce cointreau ou les crêpes suzette. Depuis 1999, le cointreau a son propre musée. Il est implanté sur le site même de fabrication, à Saint-Barthélémy-d’Anjou, vers Angers. Avis aux amateurs !