Calories dans le miel

Une cuillère à soupe de 30g de miel vous apporte :


Calories : 93 Kcal
0g de protéines
23g de glucides
0g de lipides


Le nombre de calories dans le miel


Le miel est une substance aux milles vertus. C’est un aliment riche en énergie qui contient plus de 80 % de glucides. On y trouve généralement du fructose et du glucose, deux sucres simples qui ne nécessitent aucune digestion donc digestes. Le miel est également une bonne source de nutriments, contenant en moyenne 65 kcal pour 15 ml.
Il existe plusieurs variétés de miel dans le monde et chaque variété a sa propre vertu pour l’organisme. Par exemple, le miel d’eucalyptus est en général utilisé pour traiter le rhume et la bronchite.


Les points forts du miel


Le miel est un médicament naturel. Avant tout, Le miel est utilisé depuis longtemps comme une source d'énergie et un agent pour guérir les plaies. Par ailleurs, il a un effet prébiotique sur le corps humain et améliore la flore intestinale. Le miel est une bonne source de flavonoïdes, des substances permettant de neutraliser les radicaux libres, de prévenir l’apparition des maladies cardio-vasculaire et de certains types de cancers. Il permet également de prévenir et traiter les brûlures, les blessures et certaines affections gastro-intestinales mineures comme de l’inflammation et l’ulcères.


Le miel, compatible avec un régime ?


Le miel doit être consommé avec modération lors d'un régime dont l'objectif est de se débarasser de ses kilos superflus. En effet, une simple cuillère à soupe, vite avalée, apporte presque 100 calories. En plus, si vous l’associez avec d’autres aliments riche en sucres ou en graisses, comme du beurre, vous risquerez d'augmenter pas mal votre apport énergétique et avoir du mal à maigrir.


Le saviez-vous ?


Le miel a certainement de nombreuses vertus pour la santé. Cependant, il peut également nuire à notre santé car il contient une quantité importante de sucre qui on le sait, favorise les carries. Il faudra donc bien brosser vos dents à chaque fois que vous en consommez. Un autre point important à soulever est l’origine du miel. Car, si peu d’entre nous le savent, la majorité des miels commercialisés ne sont pas d’origine française. La production française de miel ne permet pas de couvrir la moitié des besoins. Ainsi, le miel provient de nombreux pays européens et non européens. Or, c’est là qu’est le problème car la qualité du miel n’est pas au rendez-vous. Pour abaisser le coût de fabrication, les apiculteurs étrangers n’hésitent pas à diluer le miel avec du sirop de glucose ou de l’eau. D’ailleurs, pendant 2 ans, de 2002 à 2004, les miels chinois ont été interdits car ils ne respectaient pas les règlementations européennes en termes d’ingrédients. Ils menaçaient directement la santé des consommateurs, donc des sanctions ont été prises. Ainsi, pour éviter ce genre de problèmes, mieux vaut privilégier les miels récoltés en France de manière artisanale. Certes, ils sont plus chers mais ils sont un gage de qualité.