Calories dans l'acérola

100g de d'acérola vous apportent :


Calories : 32 Kcal
0,4g de protéines
8g de glucides
0,3g de lipides

L'acérola, la « cerise de la Barbade », mais aussi des Antilles ou du Brésil, est une petite baie rouge écarlate. Elle ressemble à la cerise que l'on mange en France, mais n'y est pas cultivée. Son jus, le jus d'acérola, est obtenu à partir des fruits et a beaucoup de succès en Amérique du Sud. On la trouve également sous forme de complément alimentaire, un véritable super-aliment vu sa très forte teneur en vitamine C.

Combien de calories dans l'acérola ?

L'acérola est quasiment deux fois moins calorique que les cerises fraîches qui apportent entre 65 et 68 kcal, et environ 15 grammes de glucides, quelques protéines et des fibres. Son intérêt principal est sa concentration en vitamine C naturelle, avec une teneur d'environ 2g/100g, 10 à 40 fois plus forte que l'orange. Consommer trois à quatre baies par jour suffirait ainsi à couvrir les besoins quotidiens d'un adulte. Elle est également riche en minéraux et électrolytes comme le magnésium et le potassium (deux fois plus que l'orange), en fer, phosphore, contient également des vitamines : A, B3 et B5, sans oublier divers polyphénols et antioxydants.

Bref, vous l'avez compris, mieux vaut orienter vers l'acérola que les oranges ou les kiwis, si vous recherchez la vitamine C. Notons également que la vitamine C naturelle contenue dans l'acérola est mieux assimilée que la vitamine C synthétique que vous pouvez trouver dans vos compléments alimentaires.

Quels sont les bienfaits de l'acérola ?

Habituellement, on l'utilise pour combattre la dysenterie, l'anémie et le scorbut, une maladie engendrée par la carence en vitamine C. L'acérola est utilisé dans le monde entier pour ses nombreuses vertus et sa richesse en vitamine C.

Si vous êtes fatigué, stressé ou surmené, c'est le fruit qu'il vous faut ! L'acérola prévient aussi les affections. C'est un tonifiant puissant et un stimulant qui peut vous aider à prévenir les affections hivernales. Ses propriétés antioxydantes sont aussi intéressantes. Elle lutte contre le vieillissement des cellules et minimise les effets des radicaux libres. Enfin, elle renforce les os, les dents et également les vaisseaux sanguins.

Quand et comment prendre l'acérola ?

Si vous n'habitez pas à des endroits où ce fruit est disponible, il faudra vous rabattre sur l'acérola en bouteille (jus dilué) ou en complément alimentaire, poudre ou gélules. Il n'y a pas d'effets néfastes avec l'acérola, mais il est recommandé de ne pas trop en abuser du fait de sa grande concentration en vitamine C.

Certaines sources indiquent de ne pas prendre plus d'un gramme par jour de pulpe de fruit. Les compléments aussi doivent être avalés avec prudence car ils peuvent apporter 2 ou 3 fois la dose journalière recommandée. Comme posologie, vous pouvez commencer à 500 mg d'acérola et monter jusqu'à 1 gramme par jour, en répartissant les prises.

Si vous souffrez de goutte, de calcul rénaux, évitez d'en consommer trop et ce type de complément. En effet, elle augmente les taux d'acide urique et la formation de calculs.

Est-il dangereux de prendre trop de vitamine C ?

Qui ne s'est pas jeté sur les compléments de vitamine C en hiver pensant se protéger de toutes les affections qui traînent durant cette saison. Ces compléments alimentaires sont souvent perçus comme des alliés indispensables pour garder la forme, une grande énergie et même avoir bonne mine. Faut-il pour autant faire une cure de vitamine C durant la saison froide ? Pas forcément !

Si vous mangez assez de fruits et légumes, prendre de la vitamine C n'est pas vraiment utile. Bien sûr, les aliments d'aujourd'hui ne sont pas ceux d'avant, sans parler de la fraîcheur qui n'est pas toujours au rendez-vous. Les taux peuvent s'effondrer. Et rappelez-vous qu'elle est plutôt sensible cette vitamine, à la chaleur, à la lumière et à l'oxydation. Bref, à vous de voir ! Au sujet des meilleures sources de vitamine C, si vous souhaitez vous complémenter, rappelez-vous qu'un complément d'acérola est justement bien plus intéressant que de la vitamine C synthétique car mieux absorbé.

Pour finir, restez raisonnable ! Si vous abusez de la vitamine C, vous pouvez ressentir des effets néfastes comme la diarrhée, la nausée et des douleurs au ventre. Certes, ce sont des troubles digestifs mineurs, mais votre objectif est la « bonne » santé. Tout est question de dose.