Calories dans la courge

100g de courge vous apportent :

Calories : 30 Kcal
1g de protéines
6g de glucides
0g de lipides

Combien de calories dans la courge ?

Le mot courge est un terme générique regroupant les diverses variétés de plantes de la famille des cucurbitacées. Ainsi, le potiron, le potimarron, la citrouille et même la courgette sont tous des courges, des plantes rampantes qui donnent de gros fruits. Ils ont tous en commun d’être riches en eau et donc pauvres en calories. Ainsi, 100 g de courge n’apportent en moyenne qu’une trentaine de calories. Et ce, pour seulement 6 g de glucides, dont des fibres, et sans traces de lipides, à condition bien sûr, de ne pas rajouter de matières grasses au moment de la cuisiner et de la déguster.

Origines de la courge

La courge est un légume originaire d’Amérique Centrale. Les Indiens la cultivaient depuis plusieurs millénaires avant l’arrivée de Christophe Colomb en 1492. La courge était alors cultivée autant pour sa chair que pour ses graines comestibles. Une fois la chair retirée, l’enveloppe de la courge était conservée pour fabriquer des ustensiles de cuisine ou des instruments de musique. Rien ne se perdait dans la courge. C’est au retour des navigateurs que la courge s’est diffusée en Europe. D’ailleurs, c’est de la courge amérindienne qu’est issue la courgette, autrefois appelée courge d’Italie. Car, les Italiens eurent l’idée de récolter les fruits de la courge avant leur complète maturité. C’est ce qui a donné le nom à cette petite courge, dite courge d’été.

Les différents types de courges

Parmi les 100 genres et les 800 espèces différentes, on distingue les courges d’été des courges d’hiver. Les courges d’été, comme la courgette, ont la particularité d’être récoltées avant d’avoir atteint leur pleine maturité. Ainsi, elles sont très riches en eau, près de 95 % de leur composition, et donc moins caloriques. On compte, en effet, seulement une quinzaine de calories. L’autre avantage des courges d’été, c’est qu’elles peuvent se consommer crues et qu’il n’est pas nécessaire d’enlever leur peau. Au contraire, les courges d’hiver, cueillies à pleine maturité, ne peuvent être dégustées que cuites et sans leur peau, trop épaisse pour être consommée. Là encore, les espèces sont variées : potiron, potimarron, citrouille… Ces courges sont plus caloriques que celles d’été car moins riches en eau, seulement 89 %, mais également plus riches en fibres. Le plus souvent, les courges d’hiver sont accommodées en purée ou en soupe.

La courge pour le régime

Qu’elle soit d’hiver ou d’été, la courge a toute sa place dans un régime. Son faible nombre de calories, sa richesse en eau et son apport en fibres en font un véritable allié minceur. Mais, pour qu’elle le reste, faites attention aux recettes choisies. Pour les courges d’hiver, préférez une cuisson à la vapeur et la réalisation d’un velouté sans ajout de crème, beurre ou fromage. Vous n’en avez pas besoin. Il vous suffit de mixer les morceaux de courge cuits et d’ajouter un peu d’eau de cuisson pour obtenir un potage plus ou moins épais. Et, si vous trouvez que le résultat manque de peps, pensez à ajouter des épices. Et ce, sans calories superflues.