Calories dans la morue salée

100g de Morue salée vous apportent :

Calories : 139 Kcal
32,5g de protéines
0g de glucides
1g de lipides

Combien de calories dans la morue salée ?

La morue est un poisson que l'on connaît également sous le nom de cabillaud. Ces deux noms désignent différentes espèces qui vivent dans les eaux froides et qui sont appréciées pour leur saveur et l'absence de petites arêtes dans leur chair. Comme son nom l'indique, la morue salée est un poisson séché et salé, dans un but de conservation. En termes nutritionnels, c'est un aliment qui contient surtout des protéines, plus de 30 %, et très peu de lipides, car c'est un poisson maigre. 100 g de morue salée apportent environ 139 kcal. Évidemment, même si elle est dessalée avant préparation, elle contient une grande quantité de sel et donc de sodium.

Le même nom pour plusieurs poissons

Le nom morue est utilisé très largement, pour désigner de nombreux poissons, la morue de l'Atlantique, par exemple, ou la morue du Pacifique, du Groenland, de l'Arctique, mais aussi la morue de roche, la morue têtard, etc. L'une des raisons de phénomène est la raréfaction de la morue, à cause de la surpêche. En effet, face à la disparition de la morue, l'industrie de la pêche a décidé d'élargir le terme morue à d'autres poissons, qui se cuisinent de la même manière, de façon à pouvoir à les pêcher eux aussi et à les proposer sur les étals sous le même nom. A noter que dans le monde de la pêche, on utilise plus favorablement le terme « morue » pour désigner des poissons jeunes alors que le terme « cabillaud » sert à désigner des poissons plus âgés. En cuisine, c'est encore différent. Le terme « morue » s'applique à un poisson séché et salé et le terme « cabillaud » à un poisson frais ou surgelé.

La morue, une espèce menacée

La morue fait partie des poissons les plus menacés par la surpêche et la pollution des eaux. Sa population régresse d'année en année, ce qui pourrait aboutir à sa disparition. Greenpeace a d'ailleurs ajouté la morue d'Atlantique à sa liste rouge. C'est donc un poisson dont il faudrait diminuer, voire éviter la consommation. La seule exception, en ce qui concerne la menace de disparition, est une morue de l'Arctique, que la politique très stricte de la Norvège a permis d'épargner. Son stock augmente même chaque année depuis les années 2000.

La morue salée pour le régime

La morue est un poisson tout à fait compatible avec un régime. Il contient peu de calories et il est riche en protéines, ce qui peut contribuer à protéger vos muscles durant la perte de poids, et donc préserver votre métabolisme. Cependant, la morue salée est un mets moins intéressant car il contient beaucoup de sel. Or, un excès de sel, ou plutôt de sodium, peut nuire à votre santé. De plus, cela peut également engendrer de la rétention d'eau. Bref, préférez la morue au naturel, ou même mieux, un poisson moins menacé.