Calories dans les pâtes

100g de pâtes crues vous apporte :


Calories : 350 Kcal
12g de protéines
70g de glucides
2,5g de lipides


Combien de calories dans les pâtes ?


Les pâtes ont la réputation d'être assez caloriques et c'est vrai que, avec leur 350kcal pour 100g pâtes crues, elles renferment un certain capital énergétique. Mais il est aussi vrai que les pâtes ont une forte tendance à absorber l'eau et à gonfler pendant la cuisson. Ainsi, vous avez l'impression d'en manger beaucoup alors qu'en réalité, une bonne partie de leur poids est du à l'eau. Après cuisson, si vous pesez 100g de pâtes cuites, elle ne représente que 110kcal. Et oui car 100g de pâtes cuites ce n'est que 30g de pâtes crues.
100g de pâtes crues contiennent très peu de lipides, seulement 1,4g, ce qui en fait donc un aliment pauvre en graisses. Elles apportent par contre 70g de glucides complexes ainsi que 12g de protéines. C'est donc un aliment qui contient une majorité de glucides et que l'on classe dans les féculents.


Un aliment ancien


Les pâtes sont un aliment dont on retrouve la source en Chine il y a de cela plus de quatre millénaires. On en retrouve ensuite la trace dans de nombreux écrits de l’Asie, au Moyen-Orient et en Europe. Elles ont été importées en France au 16ème siècle alors qu'elles étaient déjà fort connues en Italie dont elles sont actuellement une fierté et un vrai patrimoine culturel.
Il existe un grand nombre de variétés de pâtes dans la forme comme dans la couleur dont les plus connues sont les spaghettis, les tagliatelles ou encore les lasagnes.


Les pâtes pour le régime ?


On l'a vu, les pâtes sont plutôt caloriques, mais faut-il pour autant les bannir d'un régime ? Et bien non car ce qui va faire la différence est surtout la quantité et l'accompagnement de ce plat.
Comme les pâtes gonflent lors de la cuisson, il est possible d'en manger moins et, comme elles possèdent un bon indice de satiété, elles calent bien l'estomac tandis que leurs sucres apporteront de l'énergie à l'organisme suffisamment longtemps.
Il faut donc également se méfier de l'accompagnement. On a vite fait de rajouter une sauce bolognaise avec des boulettes de viande, une sauce carbonara ou au pesto pour donner du goût. Et c'est là que le plat peut devenir une bombe calorique, car non seulement on risque d'en manger une plus grande quantité que sans sauce, mais en plus, la sauce elle-même contient une grande quantité de graisses et de sel.
C'est donc un piège à éviter. On préférera des sauces plus légères dans lesquelles on pourra utiliser des tomates ou autres légumes, mais aussi des assaisonnements tels que les herbes, le poivre, les épices. On pourra accompagner le tout d'un filet d'huile d'olive.

La cuisson « al dente » est à privilégier car le défaut des pâtes est de posséder un index glycémique assez haut, surtout si vous les sur-cuisez. Une manière d'atténuer cela est donc de les cuire juste assez. Elles seront ainsi plus lentes à digérer, elles vous rassasieront plus longtemps et feront moins bouger votre glycémie.
Une autre manière de détourner le problème est de manger des pâtes complètes, plus riches en fibres et dont l'indice glycémique est moindre.


Les pâtes pour les sportifs ?


Comme les pâtes contiennent un bon volume de glucides, elles sont tout à fait indiquées dans la diète d'un sportif. On sait d'ailleurs que nombres de sportifs de hauts niveaux mangent un grand plat de pâtes avant les matchs. Les sucres apportés par les pâtes leur permettent de durer sur la longueur. Pour cela il faut tout de même éviter de trop cuire les pâtes ou d'en manger en version « complète ».