Calories dans le Rutabaga

100g de Rutabaga vous apportent :

Calories : 34 Kcal
1g de protéines
7,5g de glucides
0,5g de lipides

Combien de calories dans le Rutabaga ?

Le rutabaga est un légume racine de la même famille que le navet. D’ailleurs, il est souvent appelé chou-navet car le rutabaga est le résultat du croisement de ces 2 espèces. D’aspect, il ressemble beaucoup au navet. Pourtant, si on le regarde de plus près, le rutabaga a une forme plus allongée et la couleur de son collet est jaune ou verte. Côté nutrition, le rutabaga est un légume peu calorique. Ainsi, 100 g de rutabaga cru n’apportent qu’une trentaine de calories. Tout simplement parce qu’il ne contient peu de lipides et de protéines. Sa teneur en glucides est, elle, intéressante car elle se compose d’une grande partie de fibres. Celles-ci sont idéales pour le transit alimentaire et la sensation de satiété.

Histoire du rutabaga

Le rutabaga serait un légume originaire de l’Europe du Nord et, plus particulièrement, de la Suède. Ainsi, le mot « rutabaga » serait directement tiré du suédois « rotabagge », qui veut dire chou-navet. L’appellation anglaise du légume « sweden turnip », semble ne laisser aucun doute quant à ses origines. Quoi qu’il en soit, ce légume serait apparu au Moyen-âge. Mais, en France, c’est surtout pendant la deuxième guerre mondiale que la consommation de rutabagas s’intensifia. Comme l’armée allemande occupait le pays, elle réquisitionnait de nombreux produits alimentaires dont les légumes. Mais, ils délaissèrent les rutabagas. Car, les soldats allemands en avaient tellement mangés pendant la 1e guerre mondiale, qu’ils en étaient écœurés. Ils laissèrent donc les rutabagas aux populations civiles françaises. Aujourd’hui, parmi les personnes les plus âgées, les rutabagas a laissé de mauvais souvenirs.

Comment choisir et cuisiner le rutabaga ?

La meilleure saison pour consommer du rutabaga court d’octobre à janvier. Pour bien choisir ce légume d’hiver, il faut préférer ceux de calibres moyens. Car, plus le rutabaga est gros, plus il risque d’être filandreux et fort en goût. Au toucher, le rutabaga doit être ferme. Côté visuel, assurez-vous que sa peau ne contienne ni meurtrissures ni tâches. Ensuite, pour le cuisiner, rien de plus simple ! Il suffit de suivre les mêmes recettes que pour le navet. Ainsi, vous pourrez autant consommer le rutabaga cru que cuit, en gratin, en purée ou tout simplement cuit à l’eau. Comme le navet, il donnera du goût à vos bouillons comme pour le pot-au-feu.

Le rutabaga pour le régime

Les valeurs nutritionnelles du rutabaga en font un excellent allié pour le régime. Son faible apport calorique et sa teneur en fibres sont, en effet, deux atouts majeurs. Cru, il vous apportera plus de vitamines et cuit, le nombre de calories sera sensiblement le même, 39 calories pour 100 g. A condition bien sûr de privilégier les cuissons à l’eau ou à la vapeur et un accompagnement sans matières grasses.