Calories dans la coppa

100g de Coppa vous apportent :

Calories : 232 Kcal
24g de protéines
0g de glucides
15g de lipides

Combien de calories dans la coppa ?

La coppa est une charcuterie italienne et corse réalisée à partir de viande de porc. De forme, elle ressemble à un saucisson et, une fois coupée, elle se présente sous la forme de tranches bien rouges, parsemées de veinures blanches de gras. Car, la coppa est réalisée autant avec des morceaux maigres que des morceaux gras. Essentiellement mangée crue et froide, la coppa peut être servie en entrée ou à l’apéritif. Côté nutrition, la coppa est riche en protéines d’origine animale, 24 g pour 100 g. Sa teneur en lipides, 15 g pour 100 g, la classe parmi les charcuteries moyennement grasses. Ainsi, 100 g de coppa apportent plus de 230 kcal. En comparaison, le salami, c’est plus de 330 kcal.

Histoire de la coppa

Comme de nombreuses charcuteries, la coppa est, à l’origine, une tradition culinaire familiale et ancestrale. Ainsi, traditionnellement, les cochons élevés dans les foyers étaient abattus le jour de la sainte Lucie, le 13 décembre. La viande, mise à sécher et à saler, servait alors à nourrir la famille pendant toute une année. L’existence de deux types de coppa, l’une Italienne et l’autre corse, est liée à l’occupation de la Corse, au 18e siècle, par les génois.

Fabrication de la coppa

La coppa, comme dit précédemment, est réalisée avec de la viande de porc et, plus précisément, à partir d’échine de porc désossée. La viande maigre et les morceaux de gras sont mélangés ensemble et salés avant d’être embossés dans un boyau. Ce dernier, d’ailleurs, est ficelé pour faciliter l’étape du séchage. A noter que, dans le cahier des charges de production, le fumage de la coppa n’est pas obligatoire, mais simplement facultatif. Au contraire, le séchage est une étape incontournable avant d’entamer l’affinage. Celui-ci doit durer au minimum 60 jours mais peut se prolonger jusqu’à 6 mois. Ainsi, si les traditions ancestrales continuent d’être respectées, en tuant le cochon en décembre, la coppa peut se déguster l’été suivant.

La coppa pour le régime

Bien que n’étant pas la charcuterie la plus calorique, la coppa n’est pas un aliment recommandé pour le régime. Souvent, elle ne vient qu’alourdir le total en calories d’un repas, surtout si elle est servie en entrée ou en apéritif. De plus, elle risque d’être accompagnée de pain ou de beurre, deux aliments qui ne feront que rajouter des calories superflues. Mieux vaut donc limiter sa consommation. D’autant plus pour les personnes sujettes à l’hypertension artérielle. Car, comme de nombreuses charcuteries, la coppa est très riche en sel. Prudence donc aux excès. Préférez-lui le jambon blanc ainsi que le blanc de poulet et de dinde, meilleurs pour votre ligne et moins chargés en sel.