Calories dans les dragées

100g de dragées vous apportent :

Calories : 500 Kcal
10g de protéines
60g de glucides
20g de lipides

Combien de calories dans les dragées ?

La dragée est une confiserie constituée d’un noyau dur, d’amande ou de chocolat, et enrobée de sucre. Pas étonnant donc que la dragée soit essentiellement constituée de glucides, 3 g par dragée. Les lipides proviennent soit de l’amande, fruit oléagineux, dans le cas d’une dragée à l’amande, soit du cacao quand la dragée est au chocolat. Dans les 2 cas, l’apport en protéines est très faible. Une dragée d’environ 5 g apporte, en moyenne, 25 calories.

Histoire de la dragée

La dragée est une confiserie assez ancienne. Elle serait apparue, en France, dès le 13e siècle. C’est un apothicaire de Verdun qui aurait eu l’idée d’enrober les amandes de sucre et de miel afin qu’elles se conservent mieux. Verdun devint alors la capitale de la dragée. Au fil des siècles, la recette se modifia un peu. Ainsi, le sucre de canne remplaça progressivement le miel. L’avantage, c’est que la dragée paraissait plus lisse. Mais, au 18e siècle, la dragée de Verdun fut détrônée au profit de celle de la capitale. Tout simplement parce qu’un confiseur parisien, Pecquet, développa une nouvelle technique d’enrobage. Les amandes étaient recouvertes d’une soixantaine de couches de sucre et, d’aspect, les dragées étaient très lisses. La dragée moderne était née ! Aujourd’hui, les dragées sont intimement liées à des célébrations spéciales comme les baptêmes et les mariages. Car, selon une croyance populaire, les dragées symboliseraient la fertilité et le bonheur.

Quelles dragées choisir ?

Comme dit précédemment, il existe 2 types de dragées : les dragées aux amandes et celles au chocolat. Mais, au sein de ces catégories, il existe encore des différences. Par exemple, dans les dragées aux amandes, les fruits ne se valent pas toujours. Ainsi, une amande originaire d’Italie, appelée Avolas, est réputée pour faire les meilleures dragées. Ensuite, viennent les amandes d’Espagne, la planetas et la longuette, puis les amandes françaises. Pour les dragées au chocolat, c’est surtout la teneur en cacao qui risque de varier, entre 50 et 70 %. Après, tout n’est qu’une question de goût. Mais, quel que soit votre choix, faites attention à la teneur en sucres. Celle-ci ne doit pas être trop importante, sous peine de dénaturer le goût de l’amande ou du chocolat.

La dragée pour le régime

Comme toutes les confiseries, la dragée ne serait pas à recommander pour un régime. Mais, elle fait figure d’exception. Pourquoi ? En raison du caractère exceptionnel de sa consommation. Car, à moins d’être de baptême ou de mariage toutes les semaines, les occasions sont quand même assez rares de grignoter des dragées. Donc, pas de risques majeurs pour la ligne. Par contre, si on vous en offre ou qu’on vous invite à un banquet, ne vous jetez pas dessus. Car, qui dit banquet dit repas copieux. Rien ne sert de rajouter des calories supplémentaires avec des dragées riches en sucre. Dégustez-les donc avec parcimonie. Le reste du temps, vous pouvez vous rabattre sur des amandes, fruits secs bons pour la ligne et la santé.